PALU a participé au 2e Forum du Forum africain des entreprises et des droits de l'homme, du 5 au 7 septembre 2023, à Addis-Abeba, en Éthiopie, convoqué par l'Union africaine et coorganisé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCR), le Groupe de travail des Nations unies sur les entreprises et les droits de l'homme et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), en étroite collaboration avec des acteurs locaux, régionaux, continentaux et internationaux.

Le thème de cette année était “Pour l'Afrique, depuis l'Afrique”. Les discussions ont été centrées sur l'importance des perspectives et des solutions locales dans l'effort collectif de mise en œuvre des principes directeurs des Nations unies en relation avec l'opérationnalisation de l'Accord de libre-échange continental africain (ALECA). Le forum s'est également concentré sur les expériences et les défis africains liés aux entreprises et aux droits de l'homme, avec l'intention de générer des solutions innovantes adaptées au contexte unique du continent.

PALU était représenté par sa chargée de programme – Droits de l'homme et des peuples, Mme Neema Jaji, qui a participé à une session de

discussion sur le thème “Breaking Down Barriers: Faire progresser l'accès à la justice et aux recours efficaces. Les discussions ont porté sur les mécanismes disponibles dans la région, les opportunités et les défis en matière de litiges stratégiques concernant les entreprises et les droits de l'homme, ainsi que sur les lacunes qui subsistent. Elle a souligné la possibilité d'influencer le droit, de changer les politiques et de créer une jurisprudence importante par le biais de litiges stratégiques visant à améliorer l'accès à la justice.

En ce qui concerne la réflexion sur les défis posés par les recours effectifs, nous pouvons noter ce qui suit:

  1. Manque de connaissance et d'accès à l'information des victimes sur leurs droits.
  2. Crainte de représailles pour l'exercice de leurs droits et pour les OSC qui travaillent avec elles.

Par conséquent, pour faire tomber les barrières, les avocats et les OSC devraient accroître la sensibilisation et l'accès à l'information sur l'accès à la justice et aux recours efficaces par le biais des mécanismes judiciaires et non judiciaires disponibles. Pour sa part, le PALU a élaboré des manuels pour les litiges devant les tribunaux régionaux tels que la Cour de justice de l'Afrique de l'Est et la Cour de justice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Tous ces manuels sont disponibles en ligne sur notre site web.

Spread the love