L'Union panafricaine des avocats (PALU) a participé à la première convention destinée aux avocats, décideurs politiques, régulateurs et responsables de la conformité travaillant au sein d'entreprises, de gouvernements et d'autres organisations, organisée par l'East African Law Society (EALS), les 27 et 28 juillet 2023 à Zanzibar, en Tanzanie.

Ce tout premier rassemblement d'Afrique de l'Est a été honoré de la présence de l'hon. Omar Said Shaabani, ministre du Commerce et du Développement industriel de Zanzibar, invité d'honneur de la Convention.

Cette convention s'est tenue sous le thème « L'avenir des juristes d'entreprise dans la coopération transfrontalière ». La conférence a réuni des participants des pays d'Afrique de l'Est dans une même salle pour discuter et explorer les principaux accords commerciaux régionaux et continentaux, la position des conseillers juridiques internes et les opportunités existantes afin de promouvoir la coopération transfrontalière au sein de la région. Parmi les participants présents figuraient des représentants de ministères, de parlementaires, d'institutions gouvernementales, de banques, de sociétés civiles, d'universités, de praticiens privés et d'entreprises.

Les discussions lors de la convention se sont concentrées sur différents domaines, parmi lesquelles le rôle des juristes d'entreprise et leurs contributions pour garantir que leurs institutions adhèrent et promeuvent les meilleures pratiques dans la région. L'une des principales discussions a porté sur les tendances émergentes des lois sur la confidentialité des données en Afrique de l'Est et sur le rôle des commissions de données nouvellement créées pour garantir que les institutions adhèrent aux normes établies et promeuvent et protègent le droit des citoyens à la vie privée et à l'oubli. La discussion sur les accords commerciaux régionaux et continentaux et sur la manière dont les conseillers juridiques internes pourraient plaider en faveur de la mise en œuvre de ces accords, par le biais de l'harmonisation des lois et politiques nationales, a été tout aussi instructive. Enfin, la convention a décerné son tout premier prix de reconnaissance aux juristes d'entreprise qui ont eu un impact significatif en Afrique de l'Est.

La convention était une opportunité idéale pour les partenaires du PALU d’y participer car elle est conforme à ses objectifs stratégiques visant à nourrir, reconnaître et renforcer les capacités des avocats d’affaires sur le continent. Le thème africain de l'année étant « Accélération de la mise en œuvre de l'Accord de libre-échange continental africain », la convention de cette année a été une plate-forme permettant au PALU de s'engager avec les conseillers juridiques internes de l'Afrique de l'Est et de forger une entente sur la meilleure voie à suivre pour parvenir à un accord de libre-échange continental africain, qui favoriseraient et permettraient à terme la pratique du droit transfrontalier pour les avocats.

Spread the love