24 – 25 janvier 2024 (Nairobi, Kenya) – Mis en œuvre depuis 2018 avec l’objectif général d’améliorer l’accès à la justice et la mise en œuvre des engagements pris en matière de droits de l’homme en Afrique, le Programme régional Afrique (PAR) de l’Institut Raoul Wallenberg (IRW) arrive à son terme. Partant du principe que le principal défi à relever pour mieux faire respecter les droits de l’homme dans la région n’est pas essentiellement dû à un manque de normes et d’institutions, le PAR avait pour objectif de faire fonctionner les normes et les institutions existantes.

PALU, l’un des partenaires, a joué un rôle essentiel en dirigeant le développement de stratégies qui soutiennent le Plan décennal d’action et de mise en œuvre (10-YAP) pour la promotion et la protection des droits de l’homme et des peuples en Afrique. Le Plan décennal d’action et de mise en œuvre pour la promotion et la protection des droits de l’homme et des peuples en Afrique a été le fondement de la réalisation des agendas 2030 et 2063 dans le cadre d’une réalisation à court terme d’un vaste objectif à long terme.

PALU, par son engagement stratégique, a organisé une série d’activités et de publications visant à atteindre cet objectif fondamental. En outre, elle s’est chargée de mettre au point des initiatives visant à améliorer l’accès à la justice et à garantir la mise en œuvre effective des décisions des tribunaux régionaux, en particulier celles prises par la Cour de justice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour lutter contre les violations des droits de l’homme, ainsi que d’organiser des programmes de renforcement des capacités pour les principales parties prenantes des mécanismes et tribunaux régionaux. Ces programmes visaient non seulement à soutenir les efforts de contentieux auprès des tribunaux régionaux, mais aussi à établir des mécanismes de suivi et d’exécution des décisions rendues par ces organes régionaux.

Les partenaires du PAR doivent se réunir une dernière fois du 17 au 19 avril 2024, à Nairobi (Kenya), pour conclure le projet. Au cours de cette réunion, les partenaires passeront en revue le parcours de leur collaboration commune, souligneront son impact et présenteront une brochure décrivant les réalisations du projet.

MANUEL A LINTENTION DE PLAIDEURS DEVAN LA COUR DE LA JUSTICE DE LA CEDEAO

Spread the love